La méthode Pomodoro appliquée à mon deuxième mois de défi

Comme vous le savez, le défi de mon deuxième mois consistait à augmenter ma productivité. Pour ce faire, j’ai appliqué quelques méthodes (en plus de ma motivation), dont la fameuse méthode de Pomodoro. Je vais donc vous lister ces différentes techniques visant à accroître notre performance. Ces méthodes m’ont été d’une grande utilité et m’ont permis de progresser malgré la fatigue ou manque de temps. Les facteurs du succès sont l’organisation, la motivation et l’action (être capable de se lancer, au lieu d’ajourner).

La méthode Pomodoro

Cette méthode consiste à se faire aider par un minuteur, pour se booster et passer à l’action. Nous allons donc diviser les tâches en intervalles de temps et en petites pauses. Dans la méthode traditionnelle, crée par Francesco Cirillo, il s’agit de s’organiser de la façon suivante :

  • 25 minutes de travail sur une tâche
  • 5 minutes de pause
  • 25 minutes de travail sur une tâche (ça peut-être la même que la première ou une autre, selon vos besoins)
  • 5 minutes de pause
  • 25 minutes de pause
  • Et ainsi de suite, aussi longtemps que vous l’aurez décidé auparavant.

Pour tirer le meilleur profit de cette méthode, vous devrez bien vous organiser au préalable :

– Choisir quelle ou quelles tâches accomplir,

– Effectuer des pauses plus longues que juste 5 minutes au bout de quelques applications de cette technique

– Toujours avoir près de soi un petit carnet où pouvoir noter lorsqu’il y a une interruption ou une distraction, pour pouvoir y revenir plus tard et se concentrer à nouveau sur la tâche.

De cette façon, vous pourrez vraiment vous concentrer sur ce que vous avez à réaliser et progresser. Ceci est très important car en moyenne nous mettons 25 minutes à atteindre le maximum de notre concentration. Pour cette même raison, vous pourrez modifier la durée des intervalles de temps, de manière à les adapter à votre situation et besoins spécifiques.

méthode Pomodoro

Crédit : Jussi Linkola©

L’importance de l’organisation pour booster la productivité

L’organisation est primordiale dans la gestion du temps, car c’est cela qui va vous permettre d’aller plus loin ; de faire plus. Outre les To-Do Lists connues de tous, il existent deux autres méthodes très efficaces lorsqu’il s’agit de choisir que faire et quand le faire :

  1. Prioriser les tâches à effectuer
  2. Définir des créneaux horaires pour chaque tâche, y compris pour le farniente

Pour prioriser les tâches, il est conseillé de choisir un jour de la semaine où vous disposez de temps libre pour réaliser une liste de tout ce que vous avez à effectuer la semaine à venir. Dès que vous aurez votre liste, vous devrez évaluer quelles sont les tâches les plus urgentes ou importantes à réaliser et définir donc quel jour dans la semaine et dans quel ordre vous entreprendrez chacune de ces tâches. Ceci vous permettra de ne pas être débordé par la multitude de choses à faire et la charge mentale associée, ainsi que de vous concentrer dans ce qui importe le plus à ce moment là.

Concernant les créneaux horaires, il s’agit là d’organiser chacune de vos journées, en réservant des créneaux pour accomplir chaque tâche (par ordre de priorité, comme nous l’avons vu) bien comme de prévoir des créneaux pour les petits imprévus qui surgissent fréquemment, ou juste pour se reposer ou s’adonner à une activité qui vous fait plaisir (loisirs). Oui, car il est important aussi de prendre soin de soi, et pour ce faire, avoir des “temps libres” dédiés à des activités que nous apprécions. C’est ainsi que nous remplirons nos réservoirs émotionnels et que nous rechargerons les batteries pour mieux travailler par la suite.

 

Bilan de mon deuxième mois de défi

Le défi pour ce deuxième mois consistait à améliorer ma productivité et à essayer de prendre au moins 15 minutes par jour pour écrire. La première partie, concernant les méthodes de productivité, nous venons de la voir. Je vous ai parlé des différentes techniques que j’ai découvertes et appliquées, dont la méthode Pomodoro. Quant au fait d’écrire 15 minutes par jour, la plupart des jours cette partie du défi a été un succès. En effet, j’ai beaucoup écrit, des récits ou notes personnelles, à des articles de blog que je garde pour plus tard ou certains pour un autre projet. J’ai également débuté l’écriture d’un guide qui sera disponibilisé bientôt sur le blog. Alors restez attentifs/attentives.

 

Challenge pour le troisième mois

Pour ce troisième mois de défi, j’aimerais passer plus de temps de qualité avec mes enfants. Je vais donc dédier ce mois au domaine de la parentalité. Je vous ferrai alors part, dans quelques semaines, des actions entreprises et de mes réflexions à ce sujet. Je vais essayer de m’organiser de manière à passer un temps exclusif avec chacune de mes filles, une fois par semaine. Je compte également jouer plus avec elles ; tenter de m’intégrer dans leur univers de jeu.

 

Voici donc les nouvelles concernant mon défi. Est-ce que vous connaissiez ces techniques de productivité ? Si oui, les avez-vous déjà appliquées ? Quels ont été les résultats ? Racontez-nous tout en commentaires et n’hésitez pas à nous partager d’autres techniques pour mieux gérer son temps et liste de choses à faire.

4 façons de tisser et/ou approfondir des liens.

Ça y est, une nouvelle année vient de commencer et avec elle les bonnes résolutions de chacun.e….

Je vous propose donc quelques astuces / actions concrètes à mettre en place pour forger de nouvelles amitiés ou entretenir celles déjà existantes, ainsi que vos relations familiales.

SAM_6826

  • Profitez des fériés et vacances (pour ceux et celles qui en ont) pour appeler ce parent ou ami.e à qui vous tenez mais dont les circonstances de la vie ont fait que vous vous êtes éloignés avec le temps.

Il est important d’entreprendre cette action avant que la routine quotidienne du boulot – maison vous rattrape, vous faisant oublier de passer ce coup de fil.  Il s’agit d’un geste assez simple et rapide à mettre en pratique mais qui montrera à ceux et celles que vous appréciez combien ils/elles comptent à vos yeux. Ceci pourra aussi être le début d’un rapprochement entre vous, car nous le savons tou.t.e.s , le premier pas est toujours le plus difficile. Le fait de s’appeler nous permettra de le faire plus souvent et peut être même de s’organiser un petit café, une sortie ou une visite.

  • Instaurez un nouveau rituel entre ami.e.s ou frères et sœurs où vous vous rencontrez une fois par semaine, toutes les 2 semaines ou même 1 fois par mois, selon vos contraintes.

Le fait d’incorporer cela dans vos habitudes facilitera le maintient de ces rendez-vous et permettra de vraiment approfondir ces connexions avec ceux et celles que vous aimez.

Vous pourrez par exemple instaurer une soirée jeux:

SAM_4392

  • Si vous habitez loin de quelqu’un qui compte pour vous, mettez en place un créneau où vous pourrez faire un appel vidéo, grâce à Skype, Messenger ou toute autre technologie le permettant, et maintenez ce rite pendant toute l’année, le transformant en une habitude qui viendra nourrir vos relations avec vos proches. 

Les nouvelles technologies sont venues ouvrir tout un monde de possibilités et ont un énorme potentiel pour réduire la distance entre les gens, encore faut-il en faire un bon usage. Certes, si l’on passe notre temps sur notre portable pendant un repas de famille, cela n’aura rien de positif sur le plan relationnel avec nos proches. Cependant, lorsqu’on habite loin et qu’on n’a pas beaucoup de possibilités pour nous déplacer souvent pour rendre visite à nos ami.e.s et parents, ces technologies seront nos meilleures alliées, nous permettant de nous écrire, de nous appeler ou même de passer des appels vidéos de n’importe où nous nous trouvons et aux moments les plus opportuns pour nous. Cela peut avoir la durée que l’on souhaite, allant de juste 5 minutes si nous ne disposons pas de plus de temps libre à plusieurs heures dès lors qu’on le veut et peut.

 

  • Si vous disposez de plus de temps libres, pourquoi ne pas s’écrire avec les personnes avec qui vous souhaitez créer du lien?

Vous pouvez mettre en place un rituel de correspondance, que ce soit par e-mail ( dont les principaux avantages sont la facilité et rapidité) ou par lettre, si vous préférez tendre vers quelque chose de plus traditionnel. L’avantage d’écrire est que cela rend plus facile de dire ce que l’on pense et ressent réellement et que cela laisse de bons souvenirs que nous pouvons garder et relire toujours.

Voilà les quelques actes que je vous propose de mettre en place pour vous rapprocher des personnes qui comptent pour vous.

Et vous, avez-vous des astuces sur ce plan que vous souhaitez partager avec nous? N’hésitez pas à nous en faire part en commentaire.

Dites-nous également si vous avez mis un ou plusieurs de ces gestes en place et quels ont été les résultats pour vous. En êtes-vous satisfaits? Est-ce que vous avez découvert des choses sur vos proches que vous ignoriez ou appris quelque chose sur vous même et votre manière de vous connecter aux autres? Faites-nous en part! Hâte de vous lire et je vous souhaite une très belle année!

SAM_6848